Les Hémorroïdes, faut-il s’inquiéter ?

Pour commencer…

Je m’adresse aux personnes timides. Les hémorroïdes sont une maladie, donc en souffrir c’est tomber malade et c’est normal de tomber malade.

Ainsi, du fait qu’il n’y a aucune honte à tomber malade, il n’y a donc aucune honte à souffrir des hémorroïdes.

Donc, toutes les personnes qui ont honte de parler de cette maladie à leurs proches ou à un médecin se trompent, ils ont tout faux.

En effet, aucune maladie n’est à garder pour soi, et le médecin ne dira rien à quelqu’un d’autre (secret professionnel).

Si malgré cela, vous avez honte d’en parler à un médecin, vous pouvez m’en parler à moi et même utiliser un pseudonyme si vous vous doutez que je puisse vous reconnaitre.

Si avec tout ce que je viens de dire, vous ne voulez pas parler de vos crises hémorroïdaires, ce n’est pas très grave, vous pouvez les soigner secrètement.

Voici la solution miracle ici

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

C’est une maladie très répandue dans tout le monde entier, elle ne fait pas de distinction entre hommes et femmes… elle touche tout le monde.

Selon une étude, plus de 70% des adultes en souffrent ou en ont souffert ne serait-ce qu’une fois dans leur vie.

Les hémorroïdes sont des veines dilatées situées au niveau du canal anal. Concrètement, ce sont des vaisseaux sanguins (les veines principalement) qui se gonflent (se dilatent) ce qui peut entrainer selon le cas des saignements, des douleurs.

Bref, ce sont de tumeurs variqueuses formées par la dilatation anormale d’une veine de l’anus ou du rectum.

Plusieurs personnes souffrent d’hémorroïdes dans le monde et cela à cause du style de vie moderne sédentarisé.

Il est tout à fait normal que les veines de la région anale se dilatent un peu lors de la défécation. La différence avec les hémorroïdes c’est que ces dernières restent dilatées tandis que les veines normales reviennent à leur état normal après la défécation.

Alors, oui il faut s’inquiéter si vous souffrez d’hémorroïdes.

Nous en souffrons tous

hémorroïdes, tous concernés
Hémorroïdes, nous sommes tous concernés

Vous devez savoir que nous souffrons tous de cette maladie, c’est même un phénomène naturel. En effet, il est tout à fait normal que les veines anales se dilatent, c’est leur dilatation excessive qui cause les hémorroïdes.

Du fait que nous avons tous des veines anales qui se dilatent, nous sommes naturellement aptes pour les crises hémorroïdaires.

Les différents types d’hémorroïdes

La classification des hémorroïdes est faite en fonction de leur emplacement, leur gravité ainsi que leur taille. Cependant on retrouve généralement deux formes que vous connaissiez peut-être déjà.

Il s’agit des hémorroïdes internes et externes.

Les hémorroïdes internes

Les hémorroïdes sont internes lorsqu’elles se situent sous la paroi de l’anus et non à l’extérieur. Ainsi, on parle d’elles lorsque l’inflammation des veines est au niveau du plexus hémorroïdaire interne.

Les hémorroïdes externes

On parle d’elles lorsque l’inflammation est au niveau du plexus hémorroïdaire externe. Autrement dit, les hémorroïdes externes se situent aux alentours de la région anale.

Les causes des hémorroïdes

Les hémorroïdes sont causées par une multitude de facteurs. Il me sera impossible de tous vous les lister, mais j’en citerai le maximum pour que vous connaissiez le plus de causes possible. Cela est important dans la mesure où vous pouvez déterminer avec précision l’origine de vos crises en comparant les causes citées à vos habitudes.

La sédentarité

La sédentarité est le style de vie qui consiste à rester statique, par exemple assis pendant un long moment. Cela est en effet une cause très importante des hémorroïdes.

Malheureusement, ce style de vie est le style de vie moderne que dans les années prochaines, la quasi-totalité de la population mondiale adoptera. Cela entrainera principalement une augmentation du nombre de personnes souffrantes de crises hémorroïdaires.

Rester assis pendant de longs moments

Rejoignant la sédentarité, il s’agit aussi de l’une des principales causes des hémorroïdes. C’est exactement la raison pour laquelle les personnes dont le travail réclame une position assise longue sont les plus prédisposées à souffrir de crises hémorroïdaires.

Par exemple, on a les chauffeurs, les pilotes ainsi que plusieurs autres travailleurs.

La constipation

La constipation est connue de tous comme une cause des hémorroïdes. En effet, celle-ci entraine une inflammation des veines anales ce qui est un important facteur favorable à l’apparition de ces dernières.

La diarrhée

Tout comme la constipation, la diarrhée est une cause des hémorroïdes, car vous le savez comme moi, elle fait souffrir l’anus.

Plus généralement, les troubles du transit intestinal

Tout ce qui affectera négativement votre transit intestinal est capable d’entrainer des hémorroïdes. Par exemple, un régime alimentaire très pauvre en fibres et en vitamines.

Autres causes

  • Les infections microbiennes dans la région anale
  • La période prénatale et la période postnatale
  • La déshydratation
  • La consommation de plats trop épicés ou trop gras

L’âge

C’est un important facteur en ce qui concerne l’apparition des hémorroïdes. En effet, l’âge joue beaucoup dans l’apparition des crises hémorroïdaires.

L’âge entraine la diminution de la tonicité des veines anales.

Les personnes âgées sont plus aptes à développer ce mal que les enfants. Toujours est-il que c’est une maladie qui affecte tout le monde, pourvu que les conditions soient réunies.

Consulter l’article complet sur les causes des hémorroïdes.

Les personnes à risques (prédisposées)

Les hémorroïdes comme toute autre maladie peuvent se développer de plusieurs manières différentes chez différentes personnes. Il y a des personnes qui sont plus aptes à développer les hémorroïdes (souvent inconsciemment). J’appelle ces personnes des personnes à risques.

Les chauffeurs

hémorroïdes cahuffeurs
Les chauffeurs sont très exposés aux hémorroïdes

Comme je l’avais affirmé plus haut, ils sont parmi les plus aptes à souffrir cette maladie. En effet, le travail du chauffeur l’appelle à être assis pendant de longues durées.

Ce qui est malheureusement un facteur déclencheur d’hémorroïdes.

Les pilotes

Les pilotes sont les chauffeurs des avions donc sont eux aussi prédisposés à en souffrir.

Les personnes amenées à soulever des charges lourdes.

Certains ouvriers sont appelés lors de leur travail à soulever constamment des charges lourdes. C’est un facteur favorable au développement des hémorroïdes.

En effet, ces actions contractent fréquemment l’anus, ce qui agit sur les veines qui peuvent se dilater pendant de longues périodes pour entrainer à la fin des crises hémorroïdaires.

Les personnes ayant fréquemment la constipation et la diarrhée.

Deux importantes causes des hémorroïdes sont la constipation et la diarrhée. Une personne souffrante constamment de ces maux est donc susceptible de souffrir de crises hémorroïdaires, et cela plus vite que les autres.

Les personnes âgées

Les personnes âgées sont considérées parmi les personnes les plus aptes à souffrir d’hémorroïdes.

La preuve, selon une étude, 1 adulte sur 2 de plus de 50 ans en souffre. Ce n’est donc pas un facteur à négliger. Si vous êtes une personne très âgée et que vous souffrez d’hémorroïdes, il faut vite la soigner en utilisant une solution magique.

Étant donné que les personnes âgées ont le désavantage de l’âge, les hémorroïdes peuvent devenir des thromboses très facilement.

Les fumeurs et les personnes en surpoids

Le tabagisme et l’obésité sont d’importants facteurs favorables à l’apparition des hémorroïdes. Ainsi, les personnes souffrantes de ces vices sont des personnes à risques.

Les femmes en période pré ou postnatale

Plusieurs femmes ont eu des hémorroïdes pendant cette période caractéristique. Ces périodes sont en effet favorables à l’apparition des hémorroïdes à cause de la grossesse.

Cependant, les majeures parties des femmes qui ont souffert d’hémorroïdes durant ces périodes ont été guéries en peu de temps sans traitement.

Néanmoins, dans certains cas, la maladie persiste et un traitement s’impose.

Autres personnes à risques

  • Les femmes enceintes
  • Les personnes dont l’un des parents souffre d’hémorroïdes
  • Les personnes atteintes par une maladie du foie tel que la cirrhose

Symptômes des hémorroïdes

Les symptômes des hémorroïdes sont variés puisque l’on a plusieurs types hémorroïdes. Les hémorroïdes internes ont leurs symptômes et les hémorroïdes externes les leurs.

Dans cet article je vous listerai ces symptômes. Pour en savoir plus sur chaque symptôme, il faut visiter l’article correspondant.

Les symptômes des hémorroïdes internes

Voici une liste des symptômes des hémorroïdes internes

  • Les démangeaisons anales
  • Des sensations d’inconfort
  • Saignements
  • Le prolapsus

Les symptômes des hémorroïdes externes

  • Les douleurs
  • Des saignements légers
  • Des inflammations

Complications

complications hémorroïdes
Les hémorroïdes peuvent avoir plusieurs conséquences à long terme, il faut donc s’inquiéter

Les hémorroïdes une fois qu’elles arrivent peuvent évoluer conduisant à plusieurs complications plus ou moins importantes.

Ainsi, il peut arriver qu’une thrombose hémorroïdaire arrive, c’est-à-dire un caillot de sang.

Généralement, il disparaît en peu de temps, environ 1 à 2 semaines en la soignant.

Il arrive souvent qu’une petite enflure se forme à l’anus : la marisque, en cas d’hémorroïdes externes.

Très rarement, une ulcération peut se former. Il s’agit d’une plaie qui tend à s’étendre.

Aussi, l’individu souffrant d’hémorroïdes peut devenir anémié à cause des pertes de sang.

Diagnostic

Si vous remarquez que les symptômes cités plus haut correspondent aux vôtres, alors il n’y a aucun doute, vous souffrez d’hémorroïdes.

Pour en être sûr, vous pouvez aller consulter un médecin.

Traitement des hémorroïdes

Elles peuvent se traiter de diverses manières.

Comment soigner les hémorroïdes ?

Le traitement des hémorroïdes se fait en plusieurs étapes impliquant un changement de certaines de vos habitudes. Voici les différents traitements pour les hémorroïdes.

Les suppositoires et les traitements locaux

Selon le type, on peut utiliser les traitements locaux et des suppositoires. On les retrouve sous forme de crème, pommades, gélules…

En ce qui concerne les gélules, vous verrez dans la suite une solution miracle très efficace, la formule H.

Le régime anti-hémorroïdes

Un régime du genre peut s’imposer afin de favoriser le traitement de cette maladie. Ce régime comprend.

  • Beaucoup d’eau
  • Beaucoup de fibres (légumes, fruits, son)
  • Peu de sucre
  • Peu de caféine
  • Utilisation possible de laxatif doux (en faible quantité)
  • Utilisation de l’huile d’olive

Un changement de vos habitudes

Un changement de certaines de vos habitudes est important pour vous débarrasser de vos hémorroïdes. Voici une liste de ce qu’il faut faire :

  • Éviter de rester assis ou debout pendant de longue durée
  • Faire beaucoup de sport, mais éviter le vélo et l’équitation
  • Régulièrement, faire des bains de siège tièdes
  • Ne pas porter des sous-vêtements serrés
  • Préférer les sous-vêtements en coton
  • Éviter l’aspirine
  • Surtout, éviter de porter les objets lourds
  • Éviter les aliments épicés
  • Utiliser excessivement les laxatifs

Les opérations

Plusieurs types d’opérations peuvent être effectuées pour en finir avec les hémorroïdes. Cependant, ils ne sont pas recommandés, vous verrez à la fin de l’article les solutions recommandées. On y distingue les opérations chirurgicales et des opérations simples à effectuer par le médecin ou par vous. On a :

  • La coagulation infrarouge

Grâce à l’infrarouge et à l’aide d’un dispositif spécial, l’on attaque le tissu hémorroïdaire en le brûlant

  • La ligature élastique

Employée pendant un petit nombre de jours, c’est une technique nécessitant des bandes de caoutchouc. Ces dernières sont placées autour de l’hémorroïde en passant par l’intérieur du rectum.

  • La sclérothérapie

Elle consiste à l’injection d’un produit chimique dans les vaisseaux sanguins afin de rétrécir l’hémorroïde.

  • L’hémorroïdectomie

Parfois, les hémorroïdes sont très évoluées au point où une opération chirurgicale appelée hémorroïdectomie devient nécessaire. Cependant, compte tenu de ses effets secondaires souvent pires que les hémorroïdes, il est préférable d’éviter cette opération et d’opter pour des solutions naturelles telles que la formule h ou la solution h qui coûte très moins cher que l’opération.

Soigner les hémorroïdes, une solution miracle parfaite, voici l’un des traitements les plus recommandés

La meilleure alternative que je vous propose pour guérir les hémorroïdes est une solution naturelle dont j’ai pris connaissance il y a quelque temps. Elle vous permettra de soulager vos hémorroïdes en moins de 10 jours et de les guérir en environ 30 jours. Elle s’appelle la solution H.

C’est cette solution magique qui m’a permis d’en finir avec mes hémorroïdes.

>>>Vous pouvez découvrir mon histoire avec les hémorroïdes en cliquant ici.<<<

C’est tout simplement, la solution anti-hémorroïdes qu’il faut à tout individu souffrant d’hémorroïdes. Elle propose des recommandations excellentes pour guérir complètement les hémorroïdes et ne plus les revoir.

La solution h a été écrite par Stéphanie Roche, une experte incontestée dans le domaine de ce type de maladie.

Elle y a mis tout ce qui l’a permis d’en finir avec ses hémorroïdes.

La solution h vous permettra de trouver les réponses à ces questions que vous vous posez certainement tout le temps.

  • Un, comment soulager mes crises hémorroïdaires ?
  • Deux, comment soigner mes hémorroïdes ?
  • Comment éviter qu’elle revienne ?
  • Quelles sont les habitudes de vie à adopter pour la combattre efficacement ?
  • Qu’est-ce qu’il faut manger ?
  • Qu’est-ce qu’il ne faut pas manger ?

Si vous en souffrez et que vous désirez guérir sans perdre de temps et d’argent, c’est la solution qu’il vous faut.

Voici ses points forts:

  • C’est une 100% naturelle
  • En plus claire et précise
  • Elle est faite pour tous
  • C’est clair, elle est supérieure aux autres guides inefficaces
  • Le support client mis en place par Stéphanie est très bien
  • Et surtout, vous pouvez vous faire rembourser durant 90 jours
  • Le prix est inférieur à une consultation chez un médecin ou à une chirurgie
  • Votre satisfaction est garantie
  • Écrit par une experte
  • Elle s’attaque au cœur même de la maladie.

Alors, êtes-vous prêt(e) à en finir avec vos hémorroïdes définitivement à seulement 37 € ?

Je%20veux%20soigner%20mes%20h%C3%A9morro%C3%AFdes%20d%C3%A8s%20aujourd'hui

 

 

Recevez mes articles et astuces
dans votre boîte de réception

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des informations intéressantes et des mises à jour dans votre boîte de réception.

Merci pour l'inscription

Inscription incomplète, une erreur est survenue

Laisser un commentaire